Trouble de l’éjaculation précoce et auto-hypnose ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Régler le trouble de l’éjaculation précoce est quelque chose qui préoccupe bon nombre de messieurs. L’auto-hypnose permettrait-elle de régler le problème ?

Trouble de l'éjaculation précoce et autohypnose ?

L’éjaculation prématurée : explications

Ne pas être performant au lit est un problème qui touche l’homme et le ronge. Les conséquences peuvent être importantes.

Être précoce se définit par le fait de ne pas pouvoir contrôler son éjaculation lors de rapports sexuels. Si certains doutent, dites-vous bien que si vous pouvez réussir à contrôler votre jouissance, vous ne souffrez pas d’éjaculation précoce. Plusieurs hommes jouissent dès que la sensation arrive alors qu’ils pourraient faire durer le plaisir.

Quand on est atteint d’éjaculation précoce, l’inconfort relatif au fait de ne pas pouvoir déclencher l’éjaculation quand on le veut réduit la durée des rapports. Un homme précoce va avoir des rapports sexuels qui vont durer de 2 à 3 minutes.

Ceux qui souffrent d’éjaculation précoce antéportas font l’amour encore moins de temps. Dans ce cas, l’homme éjacule avant, sitôt ou quelques secondes après la pénétration.

La souffrance psychologique qui suit est alors importante pour l’homme. Il se sent impuissant face à la situation, c’est-à-dire ne pas pouvoir donner assez de plaisir à sa compagne.

On peut l’associer à un cercle vicieux dans la mesure où le problème provient de stress, une cause psychologique, mais en crée aussi. Les conséquences sociales se notent également : baisse de la confiance en soi, repli sur soi.

Régler le problème grâce à l’auto-hypnose ?

Heureusement pour vous, l’éjaculation prématurée ne provient pas d’une anomalie physique. Il est donc possible de travailler dessus pour améliorer ses performances au lit et se sentir mieux.

Des exercices très spécifiques, relatifs à la masturbation, et même un traitement médicamenteux sont des optiques intéressantes. Mais est-il possible de régler ce problème grâce à l’auto-hypnose ?

L’auto-hypnose est la forme d’hypnose qui s’applique à soi-même, sans être guidé par une autre personne. Il s’agit ainsi de se détendre en entrant en connexion et étant à l’écoute de son organisme. Les bienfaits de cette pratique sont riches et nombreux.

Cela permet de mieux gérer l’anxiété, les troubles du sommeil et dépressifs, les douleurs, les phobies ou encore le stress post-traumatique.

Pratiquer l’auto-hypnose n’est en revanche pas conseillé à tout le monde. Il faut en effet savoir comment atteindre un état de concentration maximal sur soi. Ce travail peut ne pas être facile à faire, surtout si on est débutant. Réaliser quelques séances d’hypnose avec un professeur peut être intéressant avant de s’intéresser à sa pratique seule.

Les pratiques d’auto-hypnose sont nombreuses et on trouve divers exercices permettant une certaine relaxation. On conseille généralement de l’associer, avant de débuter, avec un travail sur la respiration. Par exemple, apprendre la respiration abdominale régulière est une bonne entrée à la pratique de l’auto-hypnose.

Enfin, cette technique de relaxation doit être combinée, à tout moment, à une hygiène de vie correcte. L’alimentation et la pratique sportive ont des effets plus que positifs sur la santé. Cela permet d’avoir plus d’énergie, de réduire son stress et donc de se sentir mieux.


Lisez aussi:

Quelle solution naturelle quand on est précoce ?